L’apnée, un sport pour tous et toutes, de 17 à 97 ans

L’apnéiste en apesanteur dansant dans les quatre dimensions semblable au dauphin n’est pas un surhomme. Voyageur surpris par l’aisance et la beauté du mouvement, il s’est essayé un beau jour à retenir son souffle pour découvrir le spectacle. En pénétrant le silence, il a entendu son cœur, pour la première fois, nettement. Il a perçu son esprit avec une acuité rare, à ressenti son corps et l’appel de l’élément aquatique. Cette sensation, subtile, complexe, inattendue, l’a projeté dans un monde nouveau qu’il n’a eu de cesse d’explorer, encore et encore, avide de communier avec lui-même.apnee_dauphin - copie

Cette sensation de liberté intérieure, de bien être suspendu, seule l’apnée peut la procurer. Elle libère le corps de ses contraintes. Elle permet de saisir combien l’esprit est composé d’émotions, de peurs, de plaisir, de curiosité, d’irrationnel et de rêve. On  s’affranchit en apnée de nombreux écueils qui auraient d’ordinaire semblé insurmontables on se retrouve grandi dans la vie quotidienne par cette expérience fabuleuse.

 

Sa pratique nécessité patience, hygiène de vie, respect de soi, mais aussi  une qualité d’écoute la plupart du temps absente du monde envahissant, agressif et bruyant. Pour atteindre son centre et pratiquer en toute sécurité, il faudra au débutant acquérir les bases des techniques de respiration, prendre conscience de lui-même et de ses limites.

Un cours d’apnée comprend donc l’apprentissage des techniques amenant à se mouvoir avec aisance et harmonie dans la maîtrise de l’économie d’énergie. A chaque séance, l’apnéiste comprendra de quelle manière améliorer ses performances, la qualité de sa décontraction, la régularité de son palmage. Il parviendra par la connaissance des techniques à progresser de plus en plus librement sous l’eau dans les quatre dimensions. Cette pratique n’a rien d’égoïste car le partage et l’échange sont permanents entre  les participants, toujours attentifs les uns aux autres, liés par leurs respirations et leur apaisement

.shutterstock_89290870Au fil du temps, cette discipline sportive se mue en philosophie de vie. Au contact de l’eau, comme dans un miroir, l’apnéiste partira avec un plaisir de plus en plus grand à la recherche de ce monde enfoui au plus profond de lui-même. Une plongée dans le Grand Bleu peut effrayer, mais fascine avant tout par la découverte de nouvelles frontières. Le déplacement de vos propres capacités vous permettra de jouir des instants magiques que l’on savoure lorsqu’enfin esprit et corps se retrouvent aussi fluides que l’eau.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s