La respiration yogique ou respiration complète

Elle utilise et mobilise la totalité des poumons, sans forcer brutalement leur capacité. Le processus de la respiration yogique complète se divise en trois parties :

1 – Respiration abdominale ou diaphragmatique :
 Elle prend place dans la région abdominale. L’inspiration ce fait tout en laissant descendre le diaphragme, l’abdomen lui, se dilate et la partie inférieure des poumons s’emplit d’air. Plus le diaphragme s’abaisse, plus la quantité d’air, qui rentre dans les poumons, est grande. Dans l’expiration, la région abdominale est entraînée vers l’intérieur par contraction de l’abdomen. La respiration abdominale réduit la tension artérielle et équilibre sainement l’activité des intestins.

Respiration

Respiration

2 – Respiration thoracique :
 Elle prend place au niveau de la cage thoracique. À l’inspiration, L’attention est dirigée vers les côtes qui s’écartent et s’élève, La partie médiane des poumons se remplit d’air, l’espace thoracique s’élargi, la poitrine s’élève. À l’expiration, les côtes s’abaissent, le volume thoracique diminue, la poitrine se relaxe. La respiration thoracique améliore et maintient l’élasticité de la cage thoracique, rafraîchit la circulation sanguine sur le foie, la rate, l’estomac.

3 – Respiration claviculaire : 
Elle prend place au niveau des clavicules ou la partie supérieure des poumons. Dans l’inspiration, les clavicules se soulèvent. À l’expiration, les épaules se relâchent et les clavicules s’abaisse lentement. La respiration claviculaire peut éviter de nombreuses affections des voies respiratoires.

Comment faire ? Dans un premier temps, couchez-vous sur un tapis et mettez votre main droite sur le torse et votre main gauche sur l’abdomen. Pour la respiration diaphragmatique les mains ne bougeront pas et seul la partie au niveau du plexus se soulèvera. Essayez de sentir les côtes qui s’écartent pour augmenter le volume. La main sur le torse ne bouge pas. Lorsque vous aurez ressenti votre diaphragme et pris conscience des diverses parties de la respiration, ralentissez l’expiration. Comptez 4 temps à l’inspiration et 8 temps à l’expiration. Faites cette respiration apaisée pendant 5 minutes, elle induira une relaxation pendant plusieurs heures. Essayez vous m’en direz des nouvelles.

Suite au prochain épisode

Alexandre

N’hésitez pas à regarder cette petite vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=hRNPcYnd2xU

Dites-moi ce que vous en pensez, un petit commentaire, un truc, une pratique ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s