La montagne apaisante. Relaxez-vous avec moi.

Prenez le temps de prendre une posture dans laquelle vous êtes à l’aise : c’est un moment pour vous.  Cliquez sur l’imageA -Image promenade montagne PAGE DE GARDE

Publicités

L’entrainement et ses règles fondamentales

La récupération : la partie fondamentale de l’entrainement

la récupération et le stretching sont fondamentaux pour garder le corps en bon état

La récupération et le stretching sont fondamentaux

Pour bien récupérer, il faut savoir écouter son corps.
C’est bien plus difficile qu’il n’y parait ! le rôle de l’entraineur, coach ou de l’accompagnateur est fondamental. Lire la suite

La visualisation, un outil puissant de relaxation 2/6 – le petit nuage

Visualisation

La tête dans les nuages

Voici un deuxième texte de visualisation, que j’utilise souvent, et que j’aime tout particulièrement.

MODE d’EMPLOI: (durée +/- 35′)

Soit vous enregistrez ce texte et vous vous le repassez lorsque vous en sentirez l’envie ou le besoin, ou bien vous demandez à votre chéri(e) de vous le lire.  Chaque fois que vous voyez … comptez 5 secondes par petit point.  Laissez le temps à la visualisation, laisser le temps de créer votre image mentale.  On y va ?   Lire la suite

Où il est encore question de respiration.

Illustration by Sharon Ellis from “Yoga Anatomy” by Leslie Kaminoff and Amy MatthewsLes fibres musculaires de la membrane diaphragmatique sont orientés verticalement, est-ce que les fibres se contractent à l’inspiration ou l’expiration?

La réponse est relativement simple: « à l’inspiration. » Néanmoins le réponse est plus complexe que cela. L’inspir ou l’expir exige une demande d’action de tels ou tels muscles qui dépendra de plusieurs facteurs dont entre autre la gravité, est-on debout, couché ou même tête en bas.

Mécaniquement, l’inspiration consiste en une augmentation du volume dans la cavité thoracique grâce à l’action musculaire. Le muscle-clef impliqué dans cette action est le diaphragme, et une action concentrique raccourcit la distance entre ses attaches inférieures et supérieures, augmentant ainsi le volume thoracique dans les trois dimensions.

Mais, le diaphragme peut également être contracté activement pendant une expiration. Une action excentrique permet à ses attaches de se déplacer en s’éloignant les

unes des autres d’une manière contrôlée.

Encore plus déroutant est le fait que le diaphragme peut être détendu et relativement passif pendant deux expirations – comme dans Kapalabhati, l’inspiration se faisant de façon passive.

Ce muscle étant à double action, il est fondamental de l’entrainer et de prendre conscience de ces facultés pour pouvoir acquérir une compréhension fine de sa propre respiration. C’est à ce prix que pourra se faire l’acquisition  de la maitrise de toutes les phases de la respiration et en particulier l’expiration.

 

Des conseils, des commentaires, faites-nous le plaisir de partagez vos expériences.

Alexandre

Take a breath and be relax

Ma séance de yoga préférée 3/9

Dans un premier temps pour faciliter la prise de position, n’oubliez pas de mettre une couverture roulée, un zaffon, un gros coussin sous les reins

Capture d’écran 2015-08-08 à 11.42.16

Ne pas oublier les contre postures du style (sarvangasana et halasana) ou

ou tout simplement, en position couchée mettre les genoux contre la poitrine en tirant les genoux avec les bras et en relâchant doucement à l’inspiration et en faisant bien attention de bien positionner les lombaires.

Avantages

Augmentation du volume respiratoire

Fortifie la musculature de la colonne vertébrale

Stimule le système sympathique au niveau du plexus

Tonifie le pancréas et masse la rate ce qui a un effet hématopoïétique (production de globules rouges)

En position de lotus,  favorise la stimulation des gonades.

 

Une idée, un commentaire, un conseil, n’hésitez pas à commenter.

Alexandre

Take a breath and be relax.