Quelques exercices de respiration

respiration

Pour les orientaux, nous sommes de faibles « respireurs ».  Il n’est pas rare d’entre dire que les Occidentaux respirent juste assez pour ne pas mourir ! Pour les yogis, la respiration est fondamentale, elle permet le contrôle du souffle, la libre circulation de l’énergie dans notre corps Lire la suite

Publicités

Développez la souplesse du diaphragme

Un des exercices les plus efficaces pour acquérir une souplesse du diaphragme.  Cette respiration permet de régénérer l’air des poumons en éliminant le CO2.  Cette forme de respiration masse les intestins, le foie, la rate avec son effet producteur de globules rouges, et le pancréas.  Une pratique régulière permet de réguler le taux de sucre pour les personnes souffrant du diabète de type 2.  Autre avantage, cette technique renforce les abdos profonds et les muscles du dos.  Idéal donc, pour les personnes souffrant de lombalgies. Comme un petit dessin ou une vidéo sont plus explicites qu’une longue explication, la voici … Cliquez ici ou sur l’imageKapalabathi

Quelle est cette respiration miracle ?  les yogis appellent cela : Kapalabathi, également connu sous le crâne Brillant.

Pour pratiquer Kapalabathi, tenez-vous droit dans une position confortable, colonne vertébrale droite et bien redressée. Expirez avec force de façon vigoureuse avec le diaphragme ; Si vous ne contrôlez pas correctement le diaphragme, pensez à pousser avec le ventre. A chaque expiration, contractez l’abdomen et poussez le nombril vers la colonne vertébrale. L’inspiration se fera de façon passive, l’abdomen se détend et la dépression qui s’installe dans les poumons amènera automatiquement et sans intervention de votre part l’air dans vos poumons. Assurez-vous que votre colonne vertébrale soit bien droite.

Durant la pratique des Kapalabathi, seul l’abdomen travaille, le restant du corps se relaxera et tout particulièrement les épaules et la zone scapulaire.

Donc pour se résumer, seule l’expiration est active, l’inspiration étant totalement passive.   L’inspir et l’expir se font par les deux narines.   Il est conseillé aux débutants de bien se concentrer sur le mouvement, de contracter violemment le diaphragme une vingtaine de fois toutes les deux secondes.  Il est bien de répéter cet exercice 3 x.

Peu à peu avec la pratique, on augmente le nombre d’expirations pour monter à 60, 70 voire 80 en une minute.

Je m’aventure dans ma vie intérieure et je m’y sens bien

Au départ cette visualisation a été créée pour être en harmonie avec son monde intérieur.  Je l’ai modifiée pour une amie apnéiste qui parvient à rester plus de 5 à 6 minutes en apnée.  Dans cette discipline le travail mental est fondamental et la première attitude est d’être en harmonie avec son propre monde intérieur.  Cette visualisation peut être effectuée couché sur le sol sur un tapis de yoga ou même sur un lit.  Cliquez ici et laissez-vous porter par les paroles et soyez en harmonie avec vous-même.

Yoga

Etre en harmonie avec son monde intérieur

Lire la suite

Exercice de décontraction et relaxation profonde

Comment utiliser cet exercice.  lisez le texte, imprégnez-vous des diverses phases de la relaxation. C’est facile et la progression est logique. Couchez-vous dans un endroit calme et si possible pas trop mou.  Le tapis de yoga est l’idéal.  Veillez à ne pas être dérangée et prenez près de vous une petite couverture si vous êtes frileuse.  Et maintenant à vous de jouer

Relaxation et décontraction

Relaxation et décontraction

Nos muscles peuvent être dans plusieurs états. Lire la suite