Asthme et respiration

Abdos-respiration-e1441631045417-730x410L’apprentissage de la Respiration consciente et des exercices destinés à l’apnée sportive semblent être une possibilité d’aider les asthmatiques.  La méthode décrite ci-après dans le texte repris de Passeport-Santé est assez éclairant.  Personnellement, j’entraine à l’apnée sportive plusieurs jeunes qui souffrent d’asthme et qui me disent ne plus avoir besoin de Ventolin. Le fait de pouvoir être capable de retenir sa respiration et de supporter des apnées sans paniquer  semble en effet permettre de gérer des crises. La difficulté pour un asthmatique de se ventiler correctement pendant une crise entraine une forme de panique qui induit une respiration plus rapide et plus superficielle et donc une moindre ventilation d’où panique et rythme cardiaque accéléré.  Ce que nus pouvons appeler un cercle vicieux. Voici un texte trouvé sur passeport Santé qui semble confirmer ce que mes pratiques m’ont enseignées.

 » La méthode Buteyko est une technique mise au point pour contrôler l’asthme et certains autres troubles respiratoires. Elle consiste essentiellement à moins respirer. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, « trop respirer » pourrait causer des problèmes de santé.

La technique a été élaborée en Russie au cours des années 1950 par le Dr Konstantin Pavlovich Buteyko (1923-2003). Ce médecin observa au cours de sa pratique que plusieurs asthmatiques avaient un rythme respiratoire dysfonctionnel. Au repos, ils respiraient plus rapidement et plus profondément que la moyenne des gens et, pendant une crise, ils cherchaient à inspirer encore davantage, ce qui semblait aggraver leur état plutôt que de l’améliorer. Le Dr Buteyko suggéra donc à certains de ses patients de réduire la fréquence et le volume de leur respiration. Leurs symptômes d’asthme et d’hyperventilation diminuèrent considérablement, de même que leur consommation de médicaments. Le médecin russe créa alors une méthode pour enseigner aux asthmatiques à respirer mieux et moins.

Une étude britannique1 a confirmé que plusieurs asthmatiques ont un rythme respiratoire dysfonctionnel et qu’ils peuvent bénéficier d’exercices respiratoires appropriés. Des études ont également confirmé l’efficacité de la méthode contre l’asthme (voir Applications thérapeutiques). Toutefois, la théorie explicative du Dr Buteyko n’est pas reconnue par la science. Au moins une étude en contredit les principes2 et, selon une autre3, la méthode serait inefficace lorsque des allergènes sont à l’origine des crises d’asthme.

L’asthme selon le Dr Buteyko
L’asthme est habituellement considéré comme une inflammation pulmonaire dont la cause est inconnue. Selon le Dr Buteyko, il s’agit plutôt d’un trouble de la respiration dont les symptômes peuvent être réduits en corrigeant le patron respiratoire. Suivant sa théorie, une hyperventilation chronique serait à l’origine de l’asthme et de diverses autres maladies, pas seulement respiratoires4. Buteyko ne parle pas d’hyperventilation grave, mais plutôt d’hyperventilation sournoise et inconsciente, ou de respiration excessive (overbreathing).

Un individu en bonne santé respire de 3 à 5 litres d’air à la minute. Le rythme respiratoire d’un asthmatique est de l’ordre de 5 à 10 litres par minute. Selon le Dr Buteyko, les asthmatiques respirent trop. Cette hyperventilation ne serait pas assez grave pour entraîner des étourdissements ou des pertes de conscience, mais entraînerait une expulsion exagérée de gaz carbonique (CO2), et conséquemment un déficit de CO2 dans les poumons, le sang et les organes.

Un mécanisme de défense
Selon le Dr Buteyko, les crises d’asthme sont un mécanisme de défense visant à contrebalancer le manque de CO2 dans l’organisme. On sait qu’un tel manque provoque l’apparition de spasmes dans les muscles lisses des bronches, des intestins et du système circulatoire. De plus, une quantité minimale de CO2 est nécessaire pour que l’hémoglobine – qui transporte l’oxygène dans le sang et le transfère aux cellules – fasse son travail adéquatement.

Ainsi, s’il manque de CO2, les cellules se trouvent rapidement en pénurie d’oxygène. Elles envoient donc un signal au centre respiratoire du cerveau qui donne aussitôt la commande de respirer davantage. Le cercle vicieux s’installe donc : la personne souffrant d’asthme respire de plus en plus profondément et rapidement pour obtenir plus d’oxygène, mais perd de plus en plus de gaz carbonique, inhibant l’assimilation de l’oxygène, ce qui la porte à respirer plus profondément… D’où la conclusion du Dr Buteyko que l’asthme serait la conséquence d’un déficit de CO2 provoqué par une hyperventilation chronique.

La sécurité avant tout
La méthode Buteyko ne prétend pas guérir l’asthme. Les exercices de contrôle de la respiration ont pour but de diminuer la fréquence des crises et de réduire la médication. Mais les thérapeutes ne recommandent pas à leurs clients de se débarrasser de leurs médicaments, la sécurité étant une de leurs préoccupations majeures. Les adeptes de la méthode doivent continuer à transporter avec eux, en tout temps, leurs bronchodilatateurs et à prendre les médicaments prescrits par leur médecin.

En cas de crise, les spécialistes en Buteyko encouragent leurs clients à faire les exercices de respiration. Si les symptômes ne diminuent pas, ils doivent prendre sans délai leurs médicaments et si l’attaque est grave se rendre rapidement à l’urgence ».

Une crise d’asthme produit une sensation de suffocation qui bien évidement se graduit par de l’angoisse. la nuit, les crises sont encore plus anxiogènes. L’étreinte ressentie à ce moment amplifie la difficulté de se ventiler correctement.

Comment puis-je y remédier ?

L’apprentissage de la respiration contrôlée et consciente, les techniques de gestion du stress, la relaxation, la sophrologie, le Yoga et en particulier le Pranayama et la pratique de sport ou le souffle est important semblent être les passages obligés pour maitriser ces crises angoissantes.

Les exercices  quotidiens, de Pranayama et de Respiration Consciente sont une excellente base pour commencer à essayer de maitriser les crises d’asthme. vous en trouverez certains sur mon blog et j’en rajouterai régulièrement.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences, avez-vous pu faire des exercices de respiration, cela vous a-t-il aidé ? J’attends vos commentaires et suggestions.

 

Cet article provient de : http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=methode-buteyko-th-la-methode-buteyko-qu-est-ce-que-c-est

illustration : Fondation du Souffle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s