Nadi Shodhana Prânâyâma

Nadi Shodhana Prânâyâma (Level 1) appelé aussi Suryan Bedan Prânâyâma (narine gauche bloquée) ou Chandra Bedan Prânâyâma (narine droite bloquée)

 Pourquoi Nadi Shodhana ?

Cette respiration purifie le système sanguin et respiratoire. La respiration plus profonde enrichit le sang en oxygène. Ce Prânâyâma renforce le système respiratoire et équilibre le système nerveux. Il permet de lutter contre la nervosité et les migraines.

shutterstock_283635128

Respiration

Comment pratiquer Nadi Shodhana ? Lire la suite

Publicités

Nouveau cours d’apnée

Spécialement destiné aux débutants désireux de découvrir ce sport extraordinaire qui allie mental et physique, technique et décontraction, respiration et apnée, confrontation à soi-même et sécurité.

Capture d’écran 2016-04-28 à 18.37.19

Ujjayi Prânâyâma

Ujjayi Pranayama est particulièrement adapté pour maintenir le bien-être corporel et mental. Il normalise l’hypertension artérielle et en ralentissant le rythme de la respiration il permet de purifier le corps, l’échange des toxines et déchets est plus intense au niveau des alvéole.  Cette respiration Ujjayi Pranayama permet aussi de ralentir le rythme cardiaque tout particulièrement lors de la prise de certaines postures (asanas)slide-4-1

  • Détendez le visage, les mâchoires et les lèvres.
  • Prenez Jalandhara Bandha. (Placez les mains sur les genoux, soulevez les épaules et basculez légèrement le corps en avant en gardant le dos droit. Pressez fermement le menton contre la poitrine ou entre les clavicules de façon à bloquer fermement la trachée artère et l’œsophage)
  • Contractez la glotte de manière à ce qu’un son doux se produise lors de la respiration.
  • Sentez le flux de la respiration dans la gorge.
  • Inspirez en répétant mentalement la syllabe « SO » et suivez consciemment l’air du nombril jusque dans la gorge.
  • Expirez en prononçant mentalement la syllabe « HAM » et suivez consciemment l’air de la gorge jusqu’au nombril.
  • Après plusieurs respirations, pratiquez Khechari Mudra en enroulant la langue vers l’arrière aussi loin que possible en direction du palais.
  • Cela permet d’humidifier l’air afin que la gorge ne s’assèche pas.
  • Si ce Mudra devient inconfortable, relâchez la langue un instant puis reprenez Khechari Mudra.
  • Continuez à respirer régulièrement et de manière continue.
  • Inspirez et expirez 25 fois de cette manière, puis relâchez Jalandhara Bandha et respirez normalement pendant 3 minutes environ.

Si vous ne voyez pas comment entre-bloquer la glotte, pensez à la respiration de Dark Vador !

Ne vous inquiétez pas si vous n’arrivez pas à placer le Mudra, l’effet sera néanmoins puissant.

shutterstock_284957270