Yoga au travail, une activité rentable

21-707x1024Quelques chiffres

En Belgique, 335000 malades de longue durée

8% de la population active

Coût 6,5 milliards

Pour 100 personnes stressées, 63 le sont pour des raisons professionnelles.

Une demande croissante de performance, la réduction du temps pour réaliser les tâches, les réductions de personnel, les demandes croissantes de productivité affectent de façon significative la santé des collaborateurs. Le yoga a le pouvoir de devenir un allié souverain pour apprendre à gérer le stress.

Que des avantages :

stress-fatigue-anxieteCertains responsables DRH pensent que le yoga rend les gens moins performants, la fatigue musculaire et la relaxation qui termine une séance en seraient la cause. Or de nombreuses expériences en entreprise montrent le contraire. Des séances régulières de méditation, de relaxation après la partie plus dynamique de la séance de yoga rendent les participants plus dynamiques et plus créatifs. Ce type de yoga favorise l’ouverture d’esprit, permet de booster la créativité, diminue les conflits et de ce fait participe à l’amélioration de la communication inter-personnelle, encourage le team-building.

Il n’est pas rare d’entendre que pour faire du yoga, il faut être en pleine forme ou être souple, or rien n’est plus faux. Le yoga convient à tous âges quelle que soit la souplesse, jeune ou vieux, souples ou raides. Le yoga s’appuie entre autres sur quatre piliers, la respiration, les postures, la relaxation et la prise de conscience de son corps.

Les postures :

Le yoga pratiqué avec be-relax.be est un yoga relativement statique qui permet de solliciter les muscles en profondeur. Ce type de yoga permet d’ajuster au mieux les postures et ainsi renforcer la tonicité de tout le corps. Le maintient de la posture pendant plusieurs cycles respiratoires permet la libération des émotions, laisse le temps à la prise de conscience des sensations et messages envoyés par notre corps mais aussi, favorise l’acceptation de nos incapacités.

 

La respiration :

relaxation-10Apprendre à respirer correctement, c’est apprendre à se détendre. Cela signifie écouter son corps, permettre à son cerveau de retrouver son calme, se libérer du stress. Prendre le temps de respirer profondément ou suivant des techniques multi-millénaires est un excellent moyen pour réguler les émotions, apaiser le mental prendre le temps de se poser et se retrouver. N’avons-nous jamais expiré profondément devant un problème, ne nous sommes-nous jamais libérés d’une anxiété grâce à quelques profondes respirations ?

 

Il n’est plus à démontrer que la respiration yogique apporte ses bienfaits au corps tout entier en permettant une oxygénation en profondeur aux muscles et organes. Chaque cellule bien oxygénée tendra vers une optimisation de la libération de ses déchets et par là même retrouvera une pleine vitalité.

La méditation et la relaxation

«J’ai tellement à faire aujourd’hui, je vais devoir méditer deux fois plus longtemps.» – Gandhi

Notre vie moderne nous pousse à être toujours plus actifs, plus performants, à faire plus de choses en moins de temps. Un problème, notre cerveau n’est pas fait pour ces cadences infernales, il a besoin de se ressourcer. Il a impérativement besoin de faire des pauses, arrêter d’être bombarder par des milliers d’informations provenant de tous côtés (smartphones, mails, médias, collègues, web, journaux, télévision, etc). Une pratique régulière de la méditation et/ou de la relaxation permet de baisser significativement la fréquence de nos ondes cérébrales (passer de bèta en alpha). Cette diminution de fréquence permet d’être plus présent dans ce que vous faites, permet au cerveau de s ‘ouvrir à l’ensemble de ses capacités intellectuelles, concentration, attention, créativité, mémoire. Des pauses régulières dans l’activité cérébrale permet aussi d’être plus calme, moins stressé, être plus à l’écoute, plus sociable, être plus tolérant avec soi-même.

l1002512

 

Pourquoi investir dans un programme de mieux–être sur le lieu de travail ?

(Montréal) Coûts en hausse des médicaments, employés stressés ou souffrant d’obésité… La maladie coûte cher aux entreprises. Celles qui voient leurs primes d’assurances augmenter significativement cherchent des solutions pour diminuer les coûts. Plusieurs réussissent à colmater la brèche en implantant un programme complet de santé et mieux-être au travail.

Toutefois, seulement 15% des entreprises canadiennes ont de tels programmes, selon une étude de Buffet & Company. Et ce, même si pour chaque dollar investi dans un programme de santé et mieux-être au travail, le coût des médicaments s’atténue de 3,27$ et le coût d’absentéisme de 2,73$, source La Presse – Montréal – Isabelle Massé

 

Selon l’OMS, il est à craindre que dans les années futures, la dépression sera la seconde cause d’invalidité après les maladies cardio-vasculaires. En Belgique, le coût estimé de l’absentéisme est de 10,6 milliards d’euro. D’après Securex, le vieillissement et le stress au travail sont responsable de 37% des jours d’absence pour maladie. D’autre part, la durée moyenne des jours de maladie ne cesse d’augmenter.

13090501453616753711525623

D’après Fedweb, le portail du personnel fédéral,

Augmentation des absences liées au stress

Les maladies liées au stress représentent, avec 28,4% des jours de travail non prestés, à nouveau la principale cause d’absentéisme dans la fonction publique fédérale (26,65 % en 2013). La deuxième place est à nouveau occupée par les problèmes locomoteurs (23,8 %). Depuis 2010, ces deux causes médicales d’absentéisme représentent la moitié de l’absentéisme pour maladie. Source http://fedweb.belgium.be/fr/content/l’absentéisme-pour-maladie-rapport-2014

Prenons exemple sur quelques grandes entreprises

Depuis quelques années de grandes entreprises ont intégré des programmes de bien-être dans leur culture d’entreprise. Le yoga est probablement une des techniques la plus simple à mettre en place, faible coût de matériel, grande flexibilité de lieu de pratique, horaires flexibles et faible coût de l’encadrement. Les résultats sont tangibles et les bienfaits mesurables. Le stress maintenu pendant de longues périodes étant un des facteurs majeurs de problèmes de santé psychologique, le yoga est une carte maitresse pour apprendre à gérer les émotions, se libérer des tensions.

« Les Belges aspirent à un mode de vie sain et actif » et « la moitié d’entre eux feraient plus de sport si les employeurs ou le gouvernement leur apportaient un soutien financier » source « La Meuse »

Publicités

3 réflexions sur “Yoga au travail, une activité rentable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s