Evitez ces quelques erreurs de débutant lors de votre séance de yoga. Votre pratique sera plus agréable et plus saine.

Bien sûr, une partie de ce qui se passe sur le tapis de yoga est liée à ce qui se passe dans votre vie quotidienne. Donc, certains de ces points peuvent résonner en vous, même si vous ne pratiquez pas le yoga …yoga challenge poses for two Beautiful intermediate yoga challenge poses

  1. Trop de concentration sur la réalisation de la posture

 

Ne croyez pas que si vous ne pouvez pas entrer dans la pleine expression de la posture, ou la pratiquer comme le fait votre voisin ou professeur, signifie que les mesures que vous prenez pour approcher l’expression complète ne valent pas la peine! Il n’y a pas de posture « parfaite ». Il y a cependant une « posture parfaite » pour vous. Chaque pose peut être décomposée, donc si vous avez des difficultés, demandez une variation à l’enseignant. Faites attention à la forme et aux actions de la posture: est-ce un backbend, une torsion vers l’avant ? Où se trouvent les bras par rapport à l’épaule et les jambes par rapport aux hanches ? Copiez ces éléments de base et faites quelque chose de similaire que votre corps peut gérer et qui fait du bien ! Il s’agit de profiter du stretching, où et quand vous le sentez, de rendre votre corps un peu plus flexible au fil du temps. En un mot « écoutez », écoutez les messages que votre corps vous envoie.

 

  1. Oublier de votre souffle

 

La conscience de la respiration vous garde en sécurité. Observez comment votre respiration réagit à vos mouvements. Vous êtes essoufflé, votre respiration n’est plus fluide, vous avez probablement poussé trop loin. Tant que vous pouvez pratiquer les postures avec une respiration naturelle facile, vous restez en dedans de vos limites.

Se concentrer sur la respiration dans le yoga a de nombreux avantages. Il garde l’esprit alerte et présent, puisque le souffle se passe toujours « maintenant ». Quand le souffle et le mouvement se synchronisent, la magie commence au yoga. L’esprit devient calme et nous expérimentons la paix.

viloma pranayama

  1. Vous pousser trop, trop vite

 

Il est naturel de vouloir progresser lorsque vous commencez à pratiquer le yoga. Donc, quand vous approchez d’une limite, pensez à la douceur, pensez à la respiration et en particulier à l’expiration mais surtout ne forcez pas. Quand vous forcez un peu trop votre corps, vous pouvez l’effrayer et votre corps réagira en se protégeant et en se crispant. Essentiellement, cela signifie qu’il va se contracter et, par conséquent, cette limite sera un peu plus hors de portée. La mémoire corporelle retient que vous forcez une limite et par là même limitera encore un peu plus le mouvement. Vous risquez de devenir moins flexible et plus crispé.

Un autre scénario est que si vous repoussez votre limite, vous risquez de vous blesser. Quand vous maîtriserez l’art de jouer votre souplesse, votre corps se libèrera , votre corps s’adaptera lentement à ce que vous lui demandez. Donc si vous lui donnez le temps et demandez gentiment et il répondra ! Le plaisir sera au rendez-vous.

picture_55b12d8521398e4242d220cb_38

  1. Sauter l’échauffement

 

Echauffement signifie introduire le corps doucement à ce que vous en voulez. Vous pouvez vous échauffer de différentes manières. Vous pouvez vous échauffer grâce à des exercices d’échauffement spécifiques, apportant de la chaleur au corps grâce à une circulation accrue. Vous devriez toujours vous réchauffer en faisant d’abord les poses les plus simples et en construisant lentement vers la pose plus avancée. Cela réduit les risques de claquage ou de blessure parce que le corps est préparé.

Two young women doing yoga asana Child's Pose

Two young women doing yoga asana Child’s Pose. Utthita Balasana

  1. Sauter la phase de relâchement / détente

 

Dans la partie cool d’une classe, vous saisissez l’opportunité d’équilibrer ce que vous avez fait. Cela se fait par des contre-postures, en ralâchant ce que vous avez essayé de fortifier, en ramenant la stabilité après l’équilibre, etc.

Yoga class

Ne zapper Savasana

C’est la partie de la classe où vous assimilez les avantages. Lors de votre pratique, votre système nerveux est fortement stimulé et vous pouvez vous sentir dispersé et nerveux. Afin de profiter au maximum de votre séance, donnez-vos du temps pour vous détendre, au moins 6 minutes pour chaque heure d’asana (pose de yoga), votre système nerveux aura ainsi le temps d’assimiler les avantages et vous vous sentirez bien le reste de la journée!

Gardez ces 5 points à l’esprit et votre pratique du yoga deviendra plus agréable!

Mais surtout, mettez-les en pratique!

Laissez votre corps montrer la voie, celle qui ouvre l’esprit, qui permet de trouver notre propre façon unique de pratiquer afin de récolter les plus grands bénéfices, physiquement, émotionnellement et mentalement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s