Respiration consciente

shutterstock_88371103

La respiration consciente telle qu’elle pratiquée par Be-Relax.be est une pratique venue du plus profond des âges. Tirée des enseignements du yoga et plus particulièrement du Pranayama, cette technique permet de prendre conscience du souffle et de se libérer des tensions et diminuer le stress.

Au fil des années, notre souffle s’est modifié. Regarder un bébé respirer, et vous verrez une respiration diaphragmatique, lente et profonde. Nous, adultes avons perdu cette faculté de nous ressourcer dans la respiration. Et pourtant le souffle est le principal aliment de notre organisme. Nous pouvons rester plusieurs semaines sans manger, plusieurs jours sans boire mais que quelques minutes sans respirer. Notre respiration traduit aussi notre façon d’être, sommes-nous anxieux, sommes-nous relaxés ?

En pratiquant des respirations guidées amples et profondes, le corps se détend. L’appareil respiratoire est intimement lié au cerveau et au cœur ; pensons à une expérience négative et directement les battements du cœur s’accélèrent et la respiration devient plus rapide et superficielle. Inversement, relaxons-nous, et la respiration se fait fluide et le cœur s’apaise. Notre respiration est la voie royale vers la gestion du stress, le bien-être. Apprenons à maîtriser notre respiration, à respirer par le « ventre » et notre corps se relachera, nous serons moins tendus.

Un autre avantage de la respiration maîtrisée est l’oxygénation de nos cellules. Il n’est pas à douter qu’une respiration profonde et apaisée permet de mieux oxygéner les cellules mais elle aussi assure la libération des déchets produits par nos cellules. Les techniques respiratoires qui sont préconisées dans ce coaching assurent donc un meilleur drainage des organes vitaux de notre corps et tout particulièrement des neurones de notre cerveau. La respiration consciente renforce d’une part la respiration intra-cellulaire et d’autre part, induit la relaxation.

De manière à optimiser notre respiration, une séance de coaching sur l’art de la respiration commence par des exercices de stretching sur la partie haute de notre corps de manière à donner la pleine mesure à notre cage thoracique. Une augmentation légère de notre capacité respiratoire, soit 10%, permet d’augmenter nos échanges O2 > CO2 de 1.000.000 de litre d’air au bout d’un an.

shutterstock_119211838

Je respire par le nez, pourquoi ?

La grande majorité de ces exercices de respiration consciente se font par le nez. Au fur et à mesure que nous avançons dans notre évolution, le rôle de l’odorat semble s‘amenuiser au détriment de la vue ou de l’ouïe. C’est dommage, les centres cérébraux correspondant au sens olfactif sont en lien direct avec notre psychisme et influent sur notre comportement. Ne dit-on pas dans le langage courant, « je me sens bien », « j’ai du flair », « je sens que tout va bien », « je sens que cela va mal tourner », etc. Bien que l’importance du sens olfactif ait régressé, il n’en demeure pas moins que les liens profonds continuent d’exister et sont inscrits dans les structures de notre cerveau reptilien, le plus profond.

Quels sont les avantages ?

Les résultats peuvent être rapides et satisfaisant pour les personnes de tous âges. Tout particulièrement chez des personnes qui souffrent d’insuffisance respiratoire, de bronchites chroniques mais aussi dont la musculature respiratoire a diminué suite à l’âge ou l’inaction.

Les personnes qui souffrent de tétanies, de crises d’hyperventilation ou d’asthme peuvent rapidement profiter de ces techniques. La difficulté rencontrées par ces personnes en détresse ventilatoire provient du fait qu’elles sont sous-ventilées et leur organisme essaye désespérément de rétablir le souffle normal. Ce n’est donc la ventilation qui crée la crise mais bien l’inverse. L’apprentissage de a gestion du souffle permet de mieux réguler les apports d’air au sujet et ainsi de calmer une angoisse qui se traduit par des crises. La pratique de l’art de la respiration permet de surmonter les symptômes et par là-même surmonter la crise. Une dissociation s’opère entre la peur et la respiration.

shutterstock_284957270

Publicités

3 réflexions sur “Respiration consciente

  1. Très intéressant ce coaching sur la respiration consciente, je pratique la méditation zen (zazen) et effectivement, la respiration profonde comme tu l’indique est un élément clé dans notre bien être. La respiration devient corporelle, on sent le souffle parcourir tout le corps jusqu’à nos pieds.

    Aimé par 1 personne

  2. La respiration stimulante est adaptée des techniques de respiration du yoga. Son objectif est d’augmenter l’énergie vitale et augmenter la concentration.Être conscient de notre corps, voilà un exploit, dans notre monde de plus en plus déséquilibré et violent. Pourtant, notre corps est doté d’un code d’intégrité naturel. Dès que nous écoutons notre souffle, nous ne pouvons pas passer à côté. Mais il arrive que nous soyons si préoccupés par les exigences extérieures que nous ne parvenons plus à donner priorité à notre intérieur. C’est alors que nous avons besoin d’un guide, d’où la nécessité de consulter un praticien en respiration consciente les premières fois, pour favoriser un lâcher-prise profond.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s